Le rachat de crédit consiste globalement à s’adresser à un établissement de crédit tiers pour reprendre votre prêt actuel en vue de bénéficier de conditions plus avantageuses. Le rachat de crédit immobilier ou de crédit à la consommation emporte logiquement, et la résiliation du contrat de prêt et la résiliation du contrat d’assurance emprunteur qui l’accompagne. Avec un nouveau contrat de prêt, vous devrez probablement souscrire une nouvelle assurance mais comment choisir cette assurance ?

Première option : l’assurance de groupe

Au moment de faire un rachat de crédit immobilier, le nouvel établissement vous proposera en priorité l’assurance de groupe. C’est l’offre soumise à tous les clients de la maison et elle est la même pour tous. Il s’agit, soit d’une filiale de la banque, soit d’une agence qui travaille de concert avec la banque. L’offre est de ce fait élaborée de façon à répondre aux exigences de garantie exigées par la banque elle-même. L’avantage est que vous n’avez plus à chercher la formule adéquate, les conseillers faisant cette tâche à votre place. Cette offre, dite bateau, peut toutefois s’avérer plus onéreuse et vous pourrez certainement trouver une offre moins chère si vous décidez de vous tourner vers une délégation d’assurance.

Deuxième option : la délégation d’assurance

Depuis l’adoption de la loi Lagarde en 2010, les emprunteurs ont désormais la possibilité de souscrire une assurance prêt immobilier autre que celle proposée par les banques. C’est la délégation d’assurance. Elle est toutefois soumise à l’acceptation de la banque qui propose le prêt ou le rachat de crédit. En règle générale, la banque ne peut refuser la délégation d’assurance lorsque celle-ci propose la même couverture que son assurance de groupe. En principe, une assurance satisfaisante doit couvrir le risque de décès, d’invalidité et de chômage.

Conseil : comparer les offres avant de choisir

Il est important de comparer les offres si vous désirez faire quelques économies. Vous pouvez notamment recourir à des sites comparateurs dédiés à l’assurance emprunteur en fonction du type de prêt. Outre les primes, vous devez également comparer la couverture proposée. Pour être acceptée par l’emprunteur, la délégation d’assurance doit proposer au moins une couverture équivalente à celle de l’assurance de groupe. Référez-vous à la fiche d’information standardisée pour définir les besoins en assurance.

En principe, une assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Elle fait pourtant partie des conditions imposées par les organismes de crédit pour l’octroi d’un prêt. Outre le taux de crédit immobilier, le coût global de votre crédit dépendra également des frais annexes dont les frais de dossier et les frais d’assurance. L’ensemble de ces frais constitue le TAEG ou taux annuel effectif global. C’est sur la base de ce TAEG d’ailleurs que vous devrez vous référer pour comparer les offres de crédit et les offres de rachat de crédit. Une assurance bien négociée peut vous faire faire des économies de quelques milliers d’€ sur la durée, ce qui reste tout de même l’objectif premier du rachat de prêt.